Page 1

Aménagement de P+R aux entrées Nord et Sud

Des parkings-relais pour réaménager les portes d’entrée.
La création de deux parkings-relais de 200 et 250 places a permis de répondre à la fois à une problématique de mobilité et de paysage.
Chaque ouvrage est adapté au site. Le traitement d’une grande simplicité satisfait à des critères d’infiltration des eaux pluviales, de création d’énergie et d’avoir une véritable canopée, une piste cyclable relie les extrémités de la Commune.

Pôle d’échanges

Sur la base d’une série d’entretiens de concertation avec les acteurs-clés du contrat de pôle il s’agissait de :

  • mettre à jour les éléments de programme propres à chaque partenaire, en tenant compte des enjeux et des opportunités liés au développement urbain des communes ;
  • formuler des scénarios de spatialisation (2 à 3) des éléments de programme, en mettant en évidence, le cas échéant, les arbitrages à effectuer pour construire un projet cohérent qui ne soit pas uniquement la somme des contraintes propres à chaque partenaire ;
  • mettre à jour le contrat de pôle sur la base du scénario retenu. Le rendu doit permettre d’établir un programme en vue du lancement d’une consultation de maîtrise d’œuvre. Pour ce faire, il s’agit de vérifier la faisabilité technique et géométrique du projet au niveau étude préliminaire (esquisse au 1/1.000) et de définir une enveloppe budgétaire pour sa réalisation

 

Plan masse du projet

Aménagement des abords Est de la gare

Le Rhin Supérieur (Bâle/Karlsruhe) fonctionne de plus en plus comme un territoire métropolisé dans lequel les gares sont des points d’entrée stratégiques. Pour que Sélestat y tienne son rang, sa gare et son environnement nécessite un lifting sérieux. L’étude de faisabilité en a élaboré les bases, l’étape à venir doit le consolider tout en y apportant quelques innovations qui transcendent le sujet.

L’accessibilité, les parkings
L’accès par une nouvelle voie depuis le Sud pour desservir une poche de parking payante déportée au delà de la passerelle est un point fort du projet. Si le parking lui-même peut être traité de manière extrêmement sobre, (il n’a pas vocation à rester parking indéfiniment) la conduite des piétons vers l’accès au quai doit être soignée par un passage couvert, par exemple éclairé la nuit, pour créer un lien fort et effacer le sentiment d’éloignement de celui-ci.

La taille et la vocation du parvis
La construction imminente de l’immeuble Boltz sur le bord Sud contribuera à le border et effacer le côté fuyant ou liquide de cet espace ; Le parvis lui-même a pour premier rôle d’être un maillon du parcours Gare/Centre Ville. Nous le voyons comme une place jardin qui, animée ou pas, est un espace agréable. Comme pour l’entrée Nord en cours de réalisation, Sélestat se dévoilera en traversant un parc ; parc qui se prolongera jusqu’au NEJE WAJ. Les 3 maisons qui obstruent l’axe Ville/Gare depuis plus de 150 ans seront englobées dans le traitement global.

La gare routière
Maillon essentiel dans le dispositif multimodal, elle semble un peu étriquée, entre le talus du passage supérieur et le parvis. En matière de transport public, il faut voir grand, même si dans un premier temps, l’espace pourrait convenir. Mas nous pensons qu’un dispositif perpendiculaire à la gare plus ouvert et extensible mérite d’être testé. Cela permettrait sans doute de donner un bord à la face Nord du parvis et contribuerait mieux à son animation. Juste une intuition, privilège de l’oeil neuf …

La fermeture de l’entreprise ALBANY
Cette actualité brûlante est bien entendu une nouvelle donne. Même si elle n’aura probablement pas de répercussion sur la première phase du projet gare, le potentiel de cette énorme parcelle doit être intégré dans une nouvelle réflexion qui mêle court, moyen et long terme. Elle ouvre une perspective de constitution d’un vrai quartier gare avec une masse critique permettant de le concevoir comme tel. Même si à court terme, cette mutation se traduit par des pertes d’emplois, cette réserve foncière permet d’envisager l’avenir de la gare de Sélestat avec une ambition visant à renforcer le rôle de la ville dans une métropole mulipolaire.

Le bâtiment de la Gare
Vaisseau amiral du quartier, de très bonne facture architecturale, mais totalement vidé de sa fonction de gare traditionnelle, il doit retrouver une fonction majeure dans le nouveau dispositif. Même si la ville n’en est ni le propriétaire, ni le gestionnaire, ce bâtiment ne peut rester à quai. Notre expérience de travail avec la SNCF nous permet d’envisager une réflexion collaborative pour lui redonner son rôle prédominant même avec une fonction autre, et d’autres investisseurs…

Le périmètre d’étude, étendu, avec sa gare routière est situé stratégiquement à l’entrée ouest du centre ville. Notre ambition est de faire de ce pôle d’échanges bien plus, un parc urbain digne d’une entrée de ville telle que Sélestat.

 

La gare aujourd’hui…

La gare aujourd’hui…

 

 

 

 

 

 

 

 

Demain, un aménagement structurant autour d’un parc

Création d’un pôle d’échange : la gare de Dijon

En sortant de la gare, le tramway attend le voyageur dans la cour parallèle au bus départementaux, aux taxis ; à quelques mètres se trouve une station de vélos.

Dans le parking sur la gare se trouve une station de voitures de location et du car shearing. Sur une très petite surface donc, on trouve l’ensemble des systèmes de déplacement dans un espace urbain de qualité.

C’est le principal tour de force de ce projet : mettre en contact tous les modes sans dispositif sophistiqué !

 

Parvis de la gare SNCF

Terminus du tramway

Pôle d’échanges

Le pôle d’échange consiste à transformer un espace « fonctionnel » en un espace urbain mettant en valeur le bâtiment voyageur et en trouvant un nouvel usage au hall de la Sernam tout en créant une gare routière bus urbains et interurbains.

Le nouvel espace urbain est traité de manière à retrouver la sensation du Jura que le voyageur a pu admirer pendant son voyage en train, en particulier les chênes et hêtres centenaires qui font la gloire de ce massif…

 

Réaménagement des abords de la gare SNCF

Gare routière et réaffectation du bâtiment Sernam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plan masse du projet

Pôle d’échanges bus-train

Transformer un boulevard très banal et très « roulant » en pôle d’échange Bus-Train est le thème de ce projet (en cours de réalisation avec une autre équipe).

Un quai supplémentaire, parallèle à ceux de la gare SNCF, permet grâce à une nouvelle passerelle de rejoindre directement les quais de la gare.

Une importante plantation de palmiers permet de donner au projet un fort caractère méditerranéen.

Création d’un pôle d’échanges

La gare et ses abords constituent un espace stratégique. À proximité du centre-ville, ce lieu s’inscrit dans un faisceau de projets urbains : espace Guynemer (projet Atelier Ruelle Paysage, logements), espace Marine (projet Reichen et Robert architectes-urbanistes, centre commercial).

Nous appuyant sur le foncier maîtrisé et le foncier mutable et dans une pleine logique de fonctionnement des déplacements, nous restructurons fortement le lieu : création d’une deuxième gare à l’extrémité des voies ferrées, articulation directe de la gare historique à l’Espace Guynemer puis au centre-ville, requalification d’un îlot délaissé au bord d’un rond-point (qui devient parc de stationnement, les surfaces naguère vouées au stationnement de surface se convertissent ainsi en espace vert) et au bord du plan d’eau, articulation avec l’Espace Marine.

 

Articuler aux autres projets urbains

Construction d’un pôle d’échange multimodal

À titre expérimental, la gare de Saverne sera ville étape du Train à Grande Vitesse Paris-Strasbourg. Les déplacements entre ce bassin de vie et Strasbourg sont en pleine expansion.

Conscientes des limites, contraintes et nuisances du trafic automobile, les collectivités cherchent à revaloriser les transports collectifs.

Dans ce contexte, la ville de Saverne requalifie la place de la gare et ses abords, en créant une gare routière, et un espace de stationnement véhicules légers et… bicyclettes.

 

Parvis et gare routière sur une dalle de parking

La place de la gare un jour de marché

Simplicité et compacité